Méthode psycho-physique douce, utilisant exclusivement la parole. Sans contact corporel, peut être pratiquée dès 6 ans.

La sophrologie est une science qui étudie la conscience, afin de proposer des solutions adaptées à chaque personne, et lui permettre de vivre de manière plus harmonieuse au quotidien. Elle nous apprend et nous incite à prendre une part active dans la conduite de notre vie, en nous entraînant à voir la réalité dans toute son ampleur (objectivité), et en nous aidant à surmonter nos peurs, stress, phobies, traumatismes, et toutes les gênes quotidiennes qui peuvent perturber notre équilibre.

« Elle repose sur l’anatomie, la neurophysiologie et la neuropsychologie […]. La sophrologie permet de donner naissance à de meilleures possibilités d’adaptation aux nouvelles conditions de vie en société. »

Sophrologie, Lexique des concepts, techniques et champs d’application, sept.2010, Editions Elsevier Masson.

Il s’agit d’un entraînement global, basé sur des techniques de détente musculaire, de respiration contrôlée et des principes de relaxation associés à la visualisation d’images ou de situations positives. La sophrologie invite à l’exploration de soi, de ses capacités physiques, émotionnelles et mentales.

_______________

La sophrologie est un outil formidable pour l’accompagnement à :

  • La gestion du stress, de l’anxiété, crise d’angoisse; la maîtrise émotionnelle, en prévention du burn-out, la maitrise de l’appréhension, l’amélioration de l’estime de soi, la diminution des troubles du sommeil (endormissement difficile, insomnies, réveils fréquents), difficulté de concentration, de mémorisation, manque de motivation, manque de vitalité, fatigue passagère ou chronique…
  • La préparation mentale: présentation orale, examens écrits, compétition sportive, gestion du trac, retour d’expatriation/Erasmus, se préparer à la maternité et à la paternité, développer sa créativité, amélioration de performance (notamment par l’imagerie mentale/visualisation)
  • En complément du suivi médical: comportement phobique ou pulsionnel, soutien post-traumatique, aide lors des traitements médicaux lourds. En ce sens, elle ne soigne pas la pathologie mais vient aider à mieux vivre ces désagréments, à atténuer les effets secondaires désagréables et diminuer la perception douleur.

Pour un protocole d’accompagnement relevant de ce type de prise en charge, il faut généralement compter 8 à 12 séances pour atteindre l’objectif visé. (Par exemple: 1séance par semaine sur 2mois et demi).

La sophrologie est une thérapie brève: l’accompagnement a une date d’échéance connue. C’est la durée que vous vous donnez pour atteindre votre objectif (définit ensemble lors de votre 1ère séance).

  • Employée dans un objectif de développement personnel, elle permet de mieux se comprendre et d’exploiter son potentiel individuel afin d’atteindre un état de bien-être, d’être plus en accord avec soi. En ce sens elle constitue un accompagnement vers l’exploration de son potentiel et non une thérapie. Il n’y a donc pas de nombre de séances minimal pour atteindre cet objectif .

La sophrologie permet d’obtenir des résultats efficaces, à condition de réutiliser les exercices régulièrement dans son quotidien.

Elle nécessite tout d’abord l’accompagnement par un professionnel afin d’acquérir une base solide de pratique puis elle peut s’effectuer de manière autonome, n’importe où et n’importe quand.

________________

Quelques distinctions notables avec d’autres méthodes :

≠ Médiation: La sophrologie invite à l’exploration de soi, de son passé, de son présent et de son futur, en cela elle est différente de la méditation qui se base uniquement sur le présent. Ces deux pratiques sont en fait complémentaires dans le processus de recherche du bien-être et du vivre en conscience.

≠ Hypnose: Par ailleurs, pour pouvoir s’examiner en toute conscience sans être dérangé par des perturbations extérieures, la sophrologie permet de plonger dans un état situé juste avant le sommeil, (au niveau sophroliminal). C’est ce qui la distingue de l’hypnose qui, elle, va descendre au niveau du subconscient.

≠ Relaxation: La sophrologie utilise la relaxation comme moyen pour atteindre et « travailler » au niveau sophroliminal (état de conscience situé entre la veille et le sommeil), mais elle n’est pas de la relaxation. Elle permet de se détendre physiquement et de se libérer des tensions psychiques tout en favorisant les prises de conscience. C’est une méthode douce qui requiert une attention particulière.

≠ Psychologie: La psychologie va aider à trouver l’origine du trouble et à le comprendre, le gérer. La sophrologie répond davantage au “comment” qu’au “pourquoi”. Son but est de faire émerger des solutions, des prises de conscience en mobilisant les ressources passées et en explorant son potentiel individuel sans chercher à analyser les faits, les ressentis, et les émotions éprouvées.

___________________

Bon à savoir ! Certaines mutuelles et complémentaires remboursent tout ou une partie d’un accompagnement en sophrologie. Ci-joint une liste non exhaustive. Le mieux restant de prendre contact directement avec les organismes auxquels vous êtes rattachés.

N’hésitez pas à me contacter pour tout complément d’information.